Wednesday, 11 September 2013

Français : la vingt-sixième semaine

La vingt-sixième semaine (du 13 juillet au 19 juillet)

     Alors, mon dernier devoir est revenu évalué il y a quelques heures. J'ai obtenu 78 pour cent ce qui signifie que c'était assez bon. J'ai fait quelques erreurs mineures de l'accord et de la concordance des temps. Ce qui me vexe, c'est qu'il n'avait pas assez de ces mots connecteurs ! Combien d'eux il faut ? Il semble que chaque phrase doive commencer par un mot connecteur. À mon avis, c'est l'exagération. Je préfère que les idées soient liées par leur logique interne. Je suis convaincu qu'il devrait y avoir une chaîne de pensées pour qu'un lecteur suive le chemin décalqué par un auteur. Et peut-être que je suis erroné ? Il paraît qu'on peut lier les idées de façon externe, exactement par les mots connecteurs. Ça me semble bizarre mais ça m'est égal. C'était le dernier devoir. En fin de compte j'ai acquis 80 pour cent pour toutes mes tâches. Maintenant il faut que je me prépare pour cet examen final gênant.
     C'était le thème de mes travaux pratiques à Cardiff samedi dernier. J'y suis venu en train. J'adore aller en train. Ce qui va entre Cheltenham et Cardiff passe à travers le paysage pittoresque. Il y a les prés sur lesquelles pâturent les moutons, quelques villages et hameaux, les champs et les petits bois. Cependant moi, je suis toujours enchanté par la rivière Severn qui est de fois peu profonde mais de fois elle est si pleine de l'eau qu'elle touche le bord du chemin de fer.
     Alors j'étais à Cardiff à ces travaux pratiques et nous travaillons sur toutes ces choses nécessaires pour une dissertation. Je ne peux pas encore comprendre comment les autres inventent toutes ces idées avec autant vitesse. Je m'hébète.

No comments:

Post a Comment