Sunday, 27 July 2014

Français : la vingt-troisième semaine

    Cette semaine il a fallu que je fisse les exercices sur l'Océanopolis. C'est grand aquarium, musée et parc de loisirs à Brest en Bretagne. Il me rappelle l'un autre, à Gdynia, auquel je suis allé il y a plusieurs ans. Il y avait beaucoup de poissons. Il y en a aussi l'un à Bristol, je pense. Ces exercices français me rappellent qu'il y a beaucoup d'endroits très intéressants à voir. Malheureusement je ne peux pas faire cela pour le moment parce qu'il faut que je fasse les exercices français...
    Il y avait le tutorat en ligne jeudi mais on n'a pas réussi à parler ou même à écouter à cause des décalages donc notre enseignante l'a remis à lundi. J'ai écouté quelques enregistrements des autres tutorats et je me suis épaté par le fait que les gens y parlaient si superbement ! Ce n'est pas que moi, je parle très laidement ; je le fais couramment au moins.
    Il y a plusieurs discussions quant à ce que signifie « parler couramment ». Pour moi, cela veut dire parler sans hésiter beaucoup, en pensant en langue étrangère, tandis que les autres gens y ajoutent le savoir profond de la langue, la grammaire parfaite et la prononciation immaculée. Pourtant il y a beaucoup de parleurs natifs qui ne parlent pas comme ça ! Par exemple, on dit plutôt « il a fallu que je fasse » au lieu de : « il a fallu que je fisse ». Je pense que c'est dommage parce que tous ces traits caractéristiques de la langue française s'effacent en l'appauvrissant.

No comments:

Post a Comment